Michaël ESCOFFIER : « Tous les monstres ont peur du noir »

Monstres_noir

Rares sont ceux, grands ou petits, qui n’ont pas une fois dans leur vie eu peur du noir. Car qui sait ce qui peut se mouvoir dans les ténèbres… Quelle forme étrange ou poilue au détour d’une commode se terre en attente d’une proie ? Quels yeux luisant scrutent le moindre de vos mouvements ? Sans doute un monstre a-t-il établi ses quartiers dans votre chambre afin de vous tourmenter…Et bien non. Car sachez que les monstres sont bien plus peureux qu’on ne le pense. Ce que vous preniez pour un bruit terrifiant ou un hululement lugubre n’est en fait que le claquement des dents ou les pleurs d’un pauvre monstre apeuré. Car s’ils se cachent c’est par peur et non par malice. 

Cette petite histoire simple et pleine de poésie entend, non sans un certain humour, dédramatiser cette crainte primale de l’obscurité. Rehaussée de magnifiques dessins en noir et blanc signés Kris di Giacomo, cette sympathique comptine nocturne délivre un petit message simple, plein de sagesse et d’à-propos qui transformera l’appréhension des plus petits en sourires amusés.Et si vos enfants peinent à trouver le sommeil, n’hésitez pas à leur répéter que « les monstres eux aussi ont peur du noir, ils pleurent et font des cauchemars ».

Michaël Escoffier : « Tous les monstres ont peur du noir »

(Editions Frimousse : collection Maxi’boum, 2008)

Dès 4 ans

Une réflexion sur “Michaël ESCOFFIER : « Tous les monstres ont peur du noir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.