Jeux d’hier et consoles d’aujourd’hui

La notion de jeux est inévitablement liée à celle de plaisir. Et le plaisir, ça se partage. En famille, entre amis. Pour optimiser ces moments de complicité, rien ne vaut la simplicité. Forts de ce constat, de nombreux acteurs du monde vidéoludique n’hésitent pas à remettre au goût du jour un large éventail de jeux d’hier.

À l’aube des consoles de jeux, les contraintes techniques restreignaient les possibilités qu’offraient les jeux vidéo. Le gameplay était souvent réduit à sa plus simple expression, limitant les actions possibles des joueurs qui, loin de se décourager, devaient souvent redoubler d’effort et d’astuce pour venir à bout d’une difficulté souvent accrue. Décors minimalistes, palettes de couleurs réduites et graphismes autant simplistes qu’empreints d’une identité visuelle forte, les jeux vidéo des générations antérieures (des premiers Atari aux consoles 16 bits) relevaient plus de l’artisanat qu’actuellement.

galagaLa nostalgie aidant, des compilations regroupant ces petits jeux qui, sur consoles ou bornes d’arcade, ont occupé des générations entières d’enfants, grands et petits, font leur apparition. Des éditeurs comme Namco (Pac-man,  Galaga ,…), Midway (Rampage, Mortal Kombat,…), Capcom (Megaman, Street fighter,…) ou encore Sega (qui, rappelez-vous, a développé des consoles pendant près de 15 ans) ont ressorti de leurs armoires leurs catalogues d’ancêtres vidéoludiques avec un succès certain.

Les géants Sony, Microsoft et Nintendo proposent également sur leur plateforme de téléchargement respective ces jeux d’une autre ère. Cette initiative, bien que commerciale – ne nous leurrons pas –, a le mérite de rappeler au bon souvenir des jeunes générations que les jeux vidéos aussi ont une histoire tout en replongeant leurs parents dans une nostalgie cotonneuse bercée au son des bruitages 8 bits.

angry-birdsL’apparition des applications vidéoludiques sur Smartphones et tablettes, supports a priori peu adaptés à des gameplays complexes, a fait ressurgir du passé ces concepts simples, mais non moins addictifs. Ainsi l’application Angry Birds (et ses versions ultérieures) s’est vendue à près de 650 millions d’exemplaires de par le monde. Ce succès a même poussé les développeurs à adapter la série sur les consoles de salon… Cet exemple de jeu accessible et simpliste n’est pas sans rappeler le succès étonnant qu’a connu la Game Boy en son temps avec son célèbre Tetris.

En marge des grosses pointures qui visent souvent à mettre à profit les performances considérables des machines qui les font tourner, l’évolution des jeux « tous publics » peut se percevoir comme un cercle concentrique puisant d’hier le renouveau ludique d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s