DIVERS REALISATEURS : « Contes persans volume 2 »

contespersans2Spécialisés dans l’édition de films « du monde », les Films du Paradoxe sortent le second volume des contes persans, une anthologie de courts métrages d’animation qui nous fait découvrir des chefs-d’œuvre méconnus de l’animation iranienne. Réunissant huit films réalisés entre 1972 et 2007, cette compilation nous donne un aperçu du savoir-faire perse en la matière, d’une poésie et d’un sens de la métaphore tout particuliers. Ces petits films sans dialogues sont accessibles aux plus jeunes même s’ils ne saisiront pas toujours la portée philosophico-métaphorique des messages véhiculés. Qu’à cela ne tienne, la richesse graphique et la simplicité des histoires combleront amplement ce manque éventuel.

Le programme 

  • Pluie de fleurs (Ali-Akbar Sadeghi, 1972)

pluiefleursAvec son animation sommaire, ses dessins qui le sont tout autant et l’absence de perspective qui rappelle les draperies persanes, « Pluie de fleurs » est une jolie réflexion presqu’enfantine sur l’absurdité de la guerre.

 

  • La Tour (Ali-Akbar Sadeghi, 1974)

tourCe court métrage très inventif aux dessins fort expressifs est construit comme une belle mise en abîme d’une partie d’échec, un jeu dont le nom vient… du perse.

  • Union (Nazanin Sobhan Sarbandi, 1989)

unionA la fois plein de malice et bénéficiant d’un graphisme très coloré, « Union » est un sympathique conte qui valorise l’entraide et oppose la nature luxuriante et débrouillarde à l’homme cupide et mauvais.

  • L’homme et le nuage (Parviz Naderi, 1975)

nuageUn nuage poursuit un homme qui souhaite s’en débarasser… Une jolie et simple histoire à l’image des dessins sur cellulos.

  • La grand-mère aux oiseaux (Fatemeh Goudarzi, 2006)

GDMariant dessins et peinture, ce conte initiatique plein d’humilité et de sagesse traite de la transmission intergénérationnelle avec poésie. Le tout est servi par un graphisme tout simplement somptueux.

  • Racines dans le ciel (Farkhondeh Torabi, 2006)

racinesRéalisé en stop motion à l’aide de sable et de gravier, ce court métrage évoque les difficultés d’une jeune pousse à grandir. Original, pertinent et très optimiste.

  • Le rêve (Ali-Reza Chitaï, 2007)

revePeut-être plus difficile d’accès pour les enfants, il s’agit ici d’une rêverie, sorte de digression poétique de deux paons séparés l’un de l’autre. Réalisation et dessins sont de premier ordre.

  • Le pommier (Parviz Naderi, 1982)

pommierFormellement très basique, « Le pommier » est une métaphore à l’adresse des plus petits sur l’importance du partage et les méfaits de la convoitise.

Divers réalisateurs : « Contes persans volume 2 »

(Films du Paradoxe, 1972-2007)

VC1735

Dès 4 ans

Pour voyager plus loin

  • Divers réalisateurs : « Contes persans » (Films du Paradoxe, 1987-2003). VC0456 (dès 4 ans)
  • Divers réalisateurs : « La montagne aux bijoux » (Films du Whippet, 1994-2003). VM2292 (dès 4 ans) 
  • Divers réalisateurs : « Impression de montagne et d’eau et autres histoires » (Films du Paradoxe, 1960-1988). VI0067 (dès 6 ans) CHRONIQUE ICI
  • Divers réalisateurs : « La boutique des pandas » (Art video, 1979). VB0922 (dès 3 ans)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s