La difficile question de l’âge

Parler de médias, d’ouvrages « jeune public » sans aborder la question de l’âge cible relève au mieux de la maladresse, au pire de l’erreur professionnelle. Parents, enseignants et autres intervenants dans le domaine de l’enfance ont tous été confrontés aux mêmes problèmes : à qui s’adresse ce livre ? Puis-je montrer ce film à mon enfant ? Questions bien légitimes quand on sait à quel point nos bambins surtout les plus jeunes sont influençables.

TousPublics1

Nous n’avons pas la prétention de rédiger ici un manifeste ou une quelconque étude approfondie sur le sujet, mais bien de définir certaines évidences tout en tentant d’expliquer notre propre mode de « catégorisation ». Précisons avant de commencer que les données sur lesquelles nous nous basons sont objectives, « universelles ». Chaque enfant est unique, grandit selon ses expériences propres et ce dans des contextes socioculturels tout aussi différents. Il convient aux parents / accompagnateurs de subjectiver les grilles de lecture afin de les adapter aux besoins ou spécificités de l’enfant.

On peut distinguer deux catégories d’âge, deux témoins qui ont chacun leur raison d’être ; l’âge minimum c’est-à-dire l’âge à partir duquel le média peut être appréhendé sans porter préjudice au public et l’âge cible qui, comme son nom l’indique, définit quant à lui le public susceptible de percevoir au mieux le contenu – voire la forme – du dit média. Ces deux données peuvent s’établir sur base d’éléments concrets qui, pour la plupart, sont facilement objectivables. Sans trop entrer dans les détails (d’autres ont déjà fait cela bien mieux que nous) voici quelques éléments à prendre en considération.

La durée : plus les enfants sont jeunes, plus leur capacité de concentration est limitée. Ainsi les histoires trop longues sont à proscrire sous peine d’être malgré elles assimilées à de l’ennui.

Le récit : la trame narrative et la structure du récit se doivent également d’être adaptées. Trop de personnages, une histoire trop peu linéaire peuvent « égarer » les audiences trop jeunes. Il en va de même pour le langage utilisé.

L’interprétation : sans s’aventurer dans de longues explications psychologiques, il est impératif d’aborder l’aspect interprétatif. Il est en effet parfois difficile pour nous adultes d’anticiper l’impact émotionnel que certaines scènes (au cinéma) ou combinaisons mots / images (dans un livre) peut avoir sur nos enfants. Ce qui est anodin pour nous peut l’être bien moins pour nos petits. Certains cas – heureusement peu fréquents – peuvent même avoir des effets durables sur leur développement psychologique.

Les quelques points soulevés ci-dessus ne doivent pas se voir comme des entraves à la découverte. Ils convergent par contre tous vers une même finalité qui, pour beaucoup, apparait comme une évidence : l’accompagnement. Que ce soit pendant ou après un film, une lecture, il est important pour ne pas dire nécessaire de ne pas laisser l’enfant seul avec cet inconnu nouvellement appréhendé. L’adulte se doit de l’aider à relativiser, interpréter, digérer le flux parfois dense d’émotions vécues.television

Une petite parenthèse spécifique au cinéma : si la plupart des DVD édités présentent des indications restrictives d’âge celles-ci sont à prendre avec les plus grandes précautions. En effet, contrairement aux recommandations officielles d’organismes faisant autorité (comme le CSA par exemple), ces précisions ne sont en rien réglementées et dépendent uniquement de l’appréciation des éditeurs.

Sur Pic-sons, nous avons pris le parti d’indiquer l’âge minimum à partir duquel un média peut être appréhendé sans risque. Certains trouveront peut être que nos estimations sont trop indulgentes ou trop strictes. Ce n’est pas impossible. Mais elles ne sont cependant jamais le fruit du hasard et, comme nous l’avons expliqué plus haut, elles ne visent qu’à aider les accompagnateurs, jamais à se substituer à leur jugement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.