Emma CHEDID-ADVENIER, Luciano LEPINAY : « Le garçon transparent »

garçonIl est des histoires drôles et des histoires… tristes. En voici une de toute beauté, pleine de poésie. C’est celle d’un garçon à la peau pâle et fine comme le verre, un garçon transparent, oublié de ses parents.

La nuit de Noël, en distribuant ses cadeaux, le Père Noël réalise qu’il lui en manque un. Catastrophe ! Ça ne lui était encore jamais arrivé. Il entend une petite voix et découvre l’enfant transparent. Ses parents avaient oublié d’envoyer sa lettre au Père Noël. C’est normal, ça arrive tout le temps ! Il faut dire qu’ils ne se souviennent même pas de son prénom. L’enfant lui-même ne sait plus vraiment comment il s’appelle et ne sait plus quel cadeau il avait désiré. Envahi par la colère, le Père Noël embarque l’enfant avec lui sur son traîneau pour lui faire découvrir le monde de là-haut. L’enfant dévore de ses yeux tout ce qu’il voit sur son passage : les villes illuminées, les forêts, les étoiles… Mais ce qui le rend le plus heureux c’est de souffler dans le clairon du Père Noël. En jouant du clairon, il rit aux éclats et retrouve ses couleurs. Il se sent exister. A partir de ce moment, personne ne pourra plus jamais l’oublier…

Une brise introduit et achève le récit. Elle nous entraîne vers la voix chaude, suave et posée de Julie Depardieu qui nous conte l’histoire et interprète les personnages. De loin surgit ponctuellement le son du clairon. À la fin de l’histoire, la brise s’ouvre paisiblement sur une chanson émouvante qui se rapporte au thème.garçontransparent

Le très grand format vertical de l’album illustré qui accompagne le CD confère aux personnages dessinés une dimension expressive et démentielle. L’illustrateur, Luciano Lepinay, manie avec beaucoup de liberté les vues plongées, contre-plongées, les grands angles et les effets de «clair-obscur».

Cette histoire dure et tendre à la fois s’adresse aussi bien aux parents qu’aux enfants. Bien qu’il y ait un air de fête de Noël qui se dégage de l’ouvrage, le message véhiculé, lui, est intemporel. Il nous recentre sur les valeurs essentielles que sont le besoin d’amour et de reconnaissance par les siens. Il permet aussi aux enfants d’apprivoiser leurs émotions.

Bref, une histoire à laquelle on ne peut être insensible.

Emma Chedid-Advenier, Luciano Lepinay : « Le garçon transparent »

(De La Martinière Jeunesse, 2012)

LE1783

Dès 6 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.