Stéphane Ollivier : « Charles Trenet »

ImageVoilà que Charles Trenet rejoint Ella Fitzgerald, Louis Armstrong ou encore Django Reinhardt dans la collection « Découverte des musiciens » de Gallimard Jeunesse. Cette place, il la mérite amplement. Car, s’il est reconnu pour ces talents de poète et d’interprète (le « fou chantant » comme on l’appelait à l’époque), Trenet n’avait pas son pareil pour nous concocter des mélodies riches et populaires à la fois. A l’époque, il avait réussi à dompter le swing, à faire sonner ses mots et ses jeux de mots en français sur ce rythme issu du jazz « qui donne envie de danser ». Et, c’est passionnant d’apprendre que, ces « vieilleries indémodables », il les a créées à l’époque dans un souci permanent de « transcender », de toucher à ce qu’il imaginait être la modernité.

Les enfants découvriront le personnage farfelu, les étapes importantes de sa vie d’artiste (très agréablement racontée par Olivier Chauvel), sa légendaire joie à toute épreuve (car oui, Trenet était au fond un grand désespéré qui se disait qu’il n’y avait plus rien d’autre à faire dans ce triste monde que de chanter l’allégresse !). Aussi, nos marmots auront un premier contact avec l’œuvre : les premières chansons du duo qu’il formait à ses débuts avec Johnny Hess (dont ce véritable bijou qu’est « Le fils de la femme poisson »), les premiers grands succès (« Je chante », « Boum ! », « Y’a d’la joie »), les classiques (« La mer », « L’âme des poètes », « Que reste-t-il de nos amours ? »), mais aussi et surtout les géniales loufoqueries (« Débit de l’eau, débit de lait », « Le soleil et la lune », « Vous oubliez votre cheval »).

Image

Bref, une belle entrée en matière dans l’univers de ce géant de la chanson. Les illustrations (cette fois-ci, nées de la main inspirée de la dessinatrice de bandes-dessinées Lucie Durbiano) et la présentation des documents sont irréprochables, comme toujours dans cette collection décidément indispensable. A découvrir sans hésiter.

 Guillaume Duthoit

Stéphane Ollivier : « Charles Trenet »

(Gallimard Jeunesse. « Découverte des musiciens », 2013)

LN3533

Pour les 6-10 ans

 

Une réflexion sur “Stéphane Ollivier : « Charles Trenet »

  1. Pingback: Stéphane OLLIVIER : « Elvis Presley » | Pic-Sons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.