DIVERS AUTEURS/INTERPRÈTES: « Gourmand, trop gourmand ! »

Livre-CDCe livre-CD est charmant à plusieurs égards. Tout d’abord, le thème : la gourmandise ! Un sujet qui ne peut qu’interpeller petits et grands, encore plus la veille des fêtes de fin d’année (faims damnées !) où nos beaux cadeaux, nos gros gâteaux et nos verres de trop ont comme un lourd parfum d’indécence !

Et puis, il y a, en guise d’apéro et d’entremets, cette chanson « hésitante par plaisir », sur fond de jazz faussement cacophonique créée et interprétée par l’incroyable Hervé Suhubiette qui a le don de nous surprendre. En mêlant des bouts de voix des histoires racontées qui suivent à sa musique délirante, le chanteur nous met directement en appétit. Wouah ! Quelle introduction au plat consistant dont les trois services sont tout simplement exquis !

 « Les deux oursons »

Deux oursonsD’emblée, on apprécie la verve de Jean-Louis Le Craver qui a choisi de nous raconter un conte hongrois où deux oursons gloutons se disputent un fromage de peur de ne pas en avoir chacun une part égale. Le renard passant par-là joue les mauvais arbitres et s’approprie quasiment l’entièreté du fromage, laissant les petits gloutons sur leur faim. Une belle fable qui sensibilisera sans aucun doute les enfants au partage et leur apprendra à se méfier des fourbes et des opportunistes.  Bravo enfin à Martine Bourre pour ses illustrations toute en rondeurs.

 « Le poussin et le chat »

lepoussinetlechat_doublepage11La conteuse Praline Gay-Para d’origine libanaise adapte ici librement un conte birman sur le thème universel d’un tout-petit qui fonce tête baissée à la découverte du monde sous l’œil bienveillant et protecteur de sa mère. Il s’en est fallu de peu que le poussin trop goulu (il a mangé tout le gâteau, même la part du chat !) et sa mère poule ne se fassent goinfrer par un matou mal léché ! Toujours les mêmes thèmes – partage, méfiance – mais une toute autre ambiance grâce à l’interprétation de Praline qui roule délicieusement les « r » et les dessins déjantés (dans le style cartoon) de Rémi Saillard.

 « La mare aux aveux »

mare-aux-aveuxEt pour terminer, le célèbre conteur libanais Jihad Darwiche reprend un des contes classiques de son pays. C’est l’histoire d’une poule qui est mécontente car un de ses amis – qui n’ont pas voulu l’aider à semer – a boulotté tout son champ de blé. Le coupable, c’est l’âne qui, honteux, cherche à cacher sa faute à ses compagnons ! C’est sans compter sur la marre aux aveux ! Un récit qui nous met en garde contre le mensonge et l’égoïsme et fait l’éloge de l’amitié et du pardon. Superbes compositions graphiques de Christian Voltz qui recourt à des techniques mixtes pour mettre en scène des personnages aux tronches pas possibles.

 Un sans-faute (de goût !) à consommer sans modération !

Divers auteurs et interprètes : « Gourmand, trop gourmand ! »

(Didier Jeunesse. Collection « 3 histoires à lire et à écouter », 2011)

LF4668

Dès 2 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s