Frédéric CLÉMENT : « Monsieur Ravel »

LN1666Avec « Monsieur Ravel », les éditions Didier Jeunesse élèvent une fois de plus la qualité de leurs albums CD illustrés. Ici c’est l’auteur lui-même, Frédéric Clément, qui écrit, illustre et raconte l’histoire avec précision et élégance. La composition poétique de l’ouvrage nous conduit sur une île déserte où Monsieur Ravel, un homme petit, coquet, solitaire et insomniaque attend la belle et grande vague verte, celle qui l’emmènera loin de cette île d’Insomnie, lui, son piano à vapeur, ses malles, ses mallettes et ses cartons à chapeaux.

Le texte, la narration, la musique et les illustrations s’enchevêtrent naturellement telle une longue et belle glissade qui suit le mouvement d’une vague. Ainsi l’atmosphère de l’ouvrage nous renvoie à l’imagerie de la mer, de l’horizon, du rêve et du voyage, d’où Monsieur Ravel tire ses inspirations, ses compositions. Il rencontre sur la plage des personnages singuliers, étranges et fascinants qui font allusion à des fragments de sa vie et de son oeuvre. Une théière fumante, une délicate tasse chinoise en porcelaine évoquent la Chine et l’influence orientale sur son œuvre ; l’arrivée de Gibraltar, le petit singe tambour qui devient son compagnon de route, fait référence aux petits automates qu’il collectionnait; tout comme cette belle et grande vague en robe verte qu’il guette, celle à l’accent rocailleux et qui roule les « r », rappelle sa mère d’origine basque espagnole et l’influence de l’Espagne sur sa musique.

LN1666-2La notion du temps est omniprésente, le temps qui passe, qui s’arrête. Le dessin d’une horloge aux aiguilles qui mènent leur propre vie réapparaît souvent sur les pages. Avec « L’Arithmétique », Monsieur Ravel compte tout ce qui lui vient pour tenter de trouver le sommeil : les boutons de chemise, de portes, de roses…

Tout au long du conte musical, nous découvrons un monde fantastique et onirique où transparaissent une foule de détails biographiques du compositeur, ainsi que quelques traits de son caractère : Maurice Ravel était un homme exigeant et perfectionniste qui ne vivait que pour sa musique.

Viennent alors s’insérer les extraits musicaux provenant entre autres de compositions célèbres telles que « L’enfant et les sortilèges » (écrit avec Colette), « Ma mère l’Oye » (d’après les contes de Charles Perrault, Madame Leprince de Beaumont et Madame d’Aulnoy), et bien sûr pour terminer en crescendo, le « Boléro » qui accompagne la venue de la vague tant attendue !

LN1666-4

Toute l’œuvre de Ravel n’est pas représentée ici mais l’illustration sonore est variée et de qualité, elle donne un aperçu brillant de ses compositions. Les illustrations qui évoquent l’univers de Magritte sont réalisées par association de peintures aux tons pastels et de collages d’objets divers (coquillages, boutons, clefs, cailloux…) mis en scène et photographiés avec un jeu d’ombre et de lumière. Cela crée une ambiance propice à l’évasion qui s’accorde avec la musique et le texte.

Un magnifique album-CD illustré pour mélomanes en herbe ou confirmés, amoureux de Ravel ou qui le deviendront.

Frédéric Clément : « Monsieur Ravel »

(Didier Jeunesse, 2013)

LN1666

Dès 6 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s