Praline GAY-PARA : « Ogres et Ogresses »

LF4686-1Voici un recueil de trois contes de la collection À petits Petons (des éditions Didier Jeunesse) qui met à l’honneur une figure emblématique de la littérature jeune public : l’ogre. Dans chacune des histoires, les deux ogresses et l’ogre, pourtant bien rusés, se retrouvent en mauvaise posture grâce à l’intelligence et à l’habileté de leurs adversaires.
Attention ! Ces histoires ne sont pas à écouter par à mettre entre toutes les oreilles ! Chacune d’elles est destinée à une tranche d’âge bien spécifique.

L’ogresse et les sept chevreaux (dès 3-4 ans) est une version libanaise du conte populaire allemand plus familier Le loup et les sept chevreaux. Une terrible ogresse affamée use de ruses et de malice pour déjouer la prudence des sept petits chevreaux, laissés seuls à la maison par leur mère. Malgré les bons conseils de la maman, voilà que les chevreaux ouvrent la porte à celle qu’il ne faut pas laisser entrer. Ce qui déclenche la fureur de leur mère qui, dès son retour, est prête à tout pour sauver ses petiots.

Trouvé-dans-un-nid (dès 4-5 ans) est une adaptation de Fundevogel, un conte des frères Grimm très populaire en Allemagne. En se promenant dans la forêt, une petite fille, Lili, et son père trouvent un bébé dans un nid. Ils décident de le recueillir et de l’appeler Trouvé-dans-un-nid. En grandissant, Lili et Trouvé-dans-un-nid deviennent inséparables. Alors que la terrible cuisinière Suzon (une ogresse) décide de manger le petit dernier, Lili est prête à tout faire pour le sauver. Main dans la main, ils prennent la fuite à travers la forêt, mais la grosse Suzon ne compte pas en rester là… Ce très beau conte nous parle de courage et d’amour inconditionnel entre un frère et une soeur, en dépit des liens de sang.

Ogres_Int.indd

Aïcha et l’ogre (dès 6-7 ans) est un conte populaire tunisien terrifiant. La petite Aïcha vit dans une grande maison avec son père et son chat. Alors qu’il doit s’absenter pour un voyage d’affaires, le père d’Aïcha décide de construire une haute muraille autour de la maison pour protéger sa fille contre tout danger extérieur. Toutefois, Aïcha, en quête d’allumettes pour cuisiner, parvient à se faufiler dehors pour aller frapper chez le voisin qui n’est autre qu’un terrible ogre… Ce conte nous parle d’une petite fille qui transgresse l’interdit posé par son père et qui se retrouve à affronter seule une créature répugnante, effrayante et affamée. Heureusement, la petite Aïcha fait preuve de ruse pour tenir l’ogre hors de chez elle et parvient à rester en vie jusqu’au retour de son père.

Ce n’est autre que la grande et talentueuse conteuse Praline Gay-Para qui nous raconte et nous fait vivre ces trois histoires frissonnantes. De manière naturelle, chaleureuse et expressive, elle pose sa voix, prend son temps et roule les « r » comme elle seule sait le faire. Quelques sobres effets sonores marquent l’un ou l’autre moment-clé du récit et soulignent le caractère de certains personnages (la crécelle pour l’ogresse, le tambour pour l’ogre,…).Ogres_Int.indd

À chaque conte son style illustré : pour le premier conte, Martine Bourre utilise la gouache et diverses matières collées pour un résultat graphique très coloré et teinté d’inspiration orientale. Dans un tout autre style, Rémi Saillard utilise pour le deuxième conte la gravure, la plume et l’encre pour un rendu sombre aux couleurs franches. Son trait est vif et stylisé. Quant à Vanessa Hié, elle nous plonge dans l’ambiance du Maghreb. Ses illustrations brossées nous proposent un vaste choix d’association de couleurs aux parfums d’orient. Son style est plus léché.

Cet ouvrage est un joli voyage pour ceux et celles qui n’ont pas froid aux yeux ! Il marque la mémoire des enfants, les aide à grandir et à transcender leurs peurs. Rassurez-vous, les héros parviennent toujours à venir à bout des terribles monstres !

Praline Gay-Para : « Ogres et Ogresses »

(Didier Jeunesse, À Petits Petons, 2014)

LF4686

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s