Michèle MOREAU : « La voiture de Groucho »

LE6011-1Aujourd’hui, on prend la route avec Groucho !

C’est l’anniversaire de la petite Alice. Groucho se prépare à partir en compagnie de son chien. Allez hop, en voiture ! Oui mais où sont les clés ? Ah ! Il va falloir passer par le coffre. Ouf, il est ouvert ! Tous deux s’y engouffrent tant bien que mal. En route ! Enfin non, pas tout à fait encore car Groucho vérifie d’abord si tout fonctionne bien : clignotants, essuie-glaces, klaxon. Sans oublier la ceinture et le frein à main. Impeccable ! Et… c’est parti mon kiki ! Mais, mais… que se passe-t-il encore ?

« La voiture de Groucho » est une histoire drôle, vivante et colorée, qui se vit comme un dessin animé. Le récit, original et gai, nous transporte dans l’univers d’un personnage maladroit et tête en l’air qui vit une aventure quotidienne à la manière d’un enfant qui découvre la vie pour la première fois. Une manière innovante et amusante de découvrir une quantité de mots de vocabulaire en lien avec le thème de la voiture.

La bande-son est truffée de bruitages qui nous font vivre l’histoire de façon bien réelle. À chaque action correspond un son identifiable pour permettre aux enfants de participer au récit et de reconnaître les sons mis en situation : bruits du moteur, klaxon, grincement des sièges, aboiements du chien… Un grand bravo à Antoine Delacroix pour ce travail sonore de qualité ainsi que pour ce petit air de musique qui revient telle une rengaine et qui colle bien à l’ambiance de l’histoire.

2151581D-Groucho_INT.indd

Notre héros explore sans cesse, enchaîne péripéties sur péripéties et ne fait rien comme il faut. Sa force, c’est que quoi qu’il arrive, il garde le sourire et finira par arriver à bon port, quel qu’en soit la manière. C’est ce qui le rend sympathique et attachant ! Olivier Saladin, le narrateur, donne véritablement vie au personnage. Il a une façon bien personnelle de l’incarner et joue avec les intonations à merveille : on l’entend grommeler, marmonner, chuchoter, utiliser des expressions désuètes, faire des « aïe ! », des « hop ! » et des « wouaf ! » Il apporte une grande part d’improvisation au texte et c’est d’autant plus rigolo. Sur le même tempo, une chanson de Gibus « Dans ma belle auto » clôture l’aventure.

Ce petit bijou d’imagier sonore de la voiture, tout en carton, aux illustrations tout en rondeur et aux couleurs vives plaira aux petits auditeurs et aux amateurs des quatre roues !

Et… En voiture Simone !

Michèle Moreau : « La voiture de Groucho »

(Didier Jeunesse, collection écoute et devine, 2014)

Dès 2 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s