Co HOEDEMAN : « Le château de sable »

chateausableLe nom de Co Hoedeman ne vous dit probablement rien. Ce cinéaste néerlandais est pourtant le lauréat d’un Oscar qu’il gagna en 1978 pour son court métrage « Le château de sable ».  Natif des Pays-Bas puis expatrié au Canada, il étudia un moment en Tchécoslovaquie pour perfectionner ses techniques d’animation (en stop motion notamment).

Réalisé à partir de sable, « Le château de sable » reste à ce jour l’une des plus belles réalisations en image par image. À la fois d’une grande fluidité, ce court métrage muet met en scène un bonhomme de sable qui décide de se construire un château pour se protéger du vent. Visuellement très maîtrisée autant qu’original, cette petite fable toute simple garde en elle une âme d’enfant, quelque chose de naïf et candide qui la rend intemporelle et très accessible.

Pour épauler ce court métrage, nous retrouvons sur ce DVD l’une des premières réalisations de Co Hoedeman à savoir « Tchou-tchou » (1972).  Il s’agit également d’un petit film en stop motion où ce sont des jeux de construction en bois qui sont animés. Très géométrique et spatial dans son approche, « Tchou-tchou » annonce déjà cette volonté de l’auteur d’investir le monde des enfants tout en laissant s’exprimer son imagination sans limite.

tchoutchou

Plus récent, « Le théâtre de Marianne » (2004) est une magnifique mise en abyme sur le métier de créateur où une marionnette essaie tant bien que mal de faire répéter des numéros à trois saltimbanques. Hommage au monde du cirque, références au théâtre d’ombres chinoises, ce court métrage s’adresse aussi bien aux grands qu’aux plus jeunes. A la fois drôle et surprenant, il témoigne du savoir-faire et de l’ingéniosité (qui semble sans limite) du réalisateur.

Chez Co Hoedeman, si la virtuosité de l’animation est évidente elle n’est jamais démonstrative, mais toujours au service de l’histoire. À la fois modestes et incroyablement riches, ces courts métrages n’ont pas fini de vous étonner.

Co Hoedeman : « Le château de sable »

Tchou-tchou (1972) / Le théâtre de Marianne (2004) / Le château de sable (1977)

(Arte Video, 2015)

VC1959

Dès 3 ans

Une réflexion sur “Co HOEDEMAN : « Le château de sable »

  1. Pingback: Kidzik Bruxelles 2017 | Pic-Sons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s