Praline GAY-PARA : « Ti Moun dit non ! »

LE3583-1Ti Moun signifie « enfant », mais aussi « petit monde » en créole des Antilles. Ti Moun est un garçon tout petit. Il veut devenir grand très vite et être fort tout de suite. Sur son chemin, il rencontre un chien, un bœuf et un cheval. Il leur demande ce qu’ils mangent pour être si grands et forts. Seulement voilà… Ti Moun a beau vouloir être grand, il n’a envie de manger ni os, ni herbe, ni foin ! Hé oui, ce qui est bon pour eux ne l’est pas forcément pour lui. Plus loin, il fait la connaissance d’un chat qui l’interroge avec sagesse : pourquoi vouloir devenir grand et fort si vite ? De bon conseil, le chat invite Ti Moun à prendre le temps de grandir doucement. Il lui dit qu’il prendra conscience qu’il grandit quand ses vêtements seront trop petits pour lui. Mais il lui apprend surtout qu’il grandira chaque fois qu’il dira « non ! » à ce qui ne lui convient pas. On découvrira ensuite que Ti Moun grandira aussi lorsqu’il dira « oui ! » aux choses qui lui font du bien, à la tendresse d’une maman aimante par exemple…

Ce joli conte est adapté par l’auteure de deux contes traditionnels, l’un haïtien et l’autre afro-américain. Il fonctionne sur le principe de randonnée, c’est-à-dire qu’il est linéaire et ponctué d’une petite rengaine qui revient tel un refrain chantonné par le héros de l’histoire entre chacune de ses rencontres. L’histoire nous est racontée avec malice par la voix chantante et captivante de l’auteure elle-même, Praline Gay-Para; une conteuse très appréciée pour la générosité et l’amour de l’autre qu’elle dégage dans sa manière de s’exprimer. La narration est sobre, posée, sans fioriture et marquée de petits silences qui laissent le temps à la réflexion.

LE3583-2

L’album au format vertical et la représentation des personnages de l’histoire à des échelles différentes accentuent le rapport du petit héros face aux animaux immenses dont on ne voit pas l’entièreté sur la page. Les illustrations, faites de papiers découpés, sont colorées, épurées et expressives. Elles s’accordent pleinement avec l’univers du conte et collent parfaitement à l’imaginaire du jeune lecteur à qui elles s’adressent.

À travers cette histoire, la conteuse met en avant la phase d’opposition des enfants à un âge où ils ont besoin de dire non et où ils oscillent entre le désir d’indépendance et la nécessité d’être rassuré. Mais elle rappelle aussi aux enfants comme aux adultes qu’à cet âge où les enfants veulent grandir très vite pour faire tout comme les grands, il est important qu’ils acceptent de grandir sans se presser, en laissant de la place au temps…

Praline Gay-Para : « Ti Moun dit non ! »

(Syros, collection Paroles de conteurs, 2014)

LE3583

Dès 3 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s