DIVERS REALISATEURS : « Monstres… pas si monstrueux ! »

cover_vm3037Pas facile tous les jours d’être un monstre. Victimes de leur terrifiante image véhiculée par les croyances populaires, ils n’ont décidément pas la vie simple. Mais les apparences sont parfois trompeuses et les monstres ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

Voici réunis sur ce DVD cinq courts métrages drôles et originaux qui démystifient ces êtres pas comme les autres.

Dans Citrouilles et vieilles dentelles, un jeune photographe se retrouve coincé dans une maison de retraite avec des pensionnaires… particuliers. Réalisé en stop motion, ce petit court métrage drôle et référentiel, oppose la vision tronquée que l’on a de la vieillesse avec l’image pressée de la jeunesse. Avec Cul de bouteille, il est aussi question du décalage entre réalité et imaginaire. Mélancolique sans être triste, le film évoque la normalisation qui nous pousse à voir les choses telles que tout le monde les voit. Sans pour autant négliger la nécessité de garder les pieds sur terre de temps en temps.

monstre-sacre

Pascale Hecquet, la réalisatrice d’Une girafe sous la pluie, signe avec Duo de volailles, sauce chasseur une histoire rythmée au son du tango. Des dessins simples mais très graphiques, un jeu régulier d’opposition (noir/blanc, masculin/féminin,…) donnent un résultat pour le moins réussi avec comme toile de fond une réflexion sur l’entraide et le « chacun pour soi ».

Inspiré par les récits autour du monstre du Loch Ness, Monstre sacré nous met en présence d’une créature gigantesque révélée au monde. Elle ne sera cependant pas le prédateur mais bien la proie, poursuivie par une meute de journaliste et par l’armée bien décidée à se débarrasser d’un si effrayant animal. Mais la monstruosité d’un individu ne se limite pas à sa simple apparence…

Mais que deviendrait le monde si les lapins venaient à disparaître ? C’est le postulat de départ de Bye bye bunny, court métrage d’inspiration cartoon qui, malgré son caractère fondamentalement absurde donne un exemple très clair de ce qu’est l’effet domino à grande échelle.

Divers réalisateurs : Monstres… pas si monstrueux !

  • Citrouilles et vieilles dentelles, J. Loubières        
  • Cul de bouteille, J.-C. Rozec
  • Duo de volailles, sauce chasseur, P. Hecquet
  • Monstre sacré, J.-C. Rozec
  • Bye bye bunny J. Bueno, C. Li, C. Lepicard et al.

(Arte éditions, 2016)

VM3037

Dès 6 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s