Muriel BLOCH : « Le schmat doudou »

schmat-doudou-1À la naissance de Joseph, son grand-père, un habile tailleur, lui confectionne une ravissante couverture sur mesure. Une couverture qui a exactement la taille de son petit lit. Cette couverture, Joseph ne s’en sépare jamais. Elle est devenue son doudou, son « schmat doudou ». Il la traîne partout. Joseph grandit et un beau jour, sa maman décide de jeter cette sale couverture toute déchirée. Catastrophe ! Joseph la récupère discrètement dans la poubelle et court chez son grand-père le priant de la sauver. De ses mains expertes, le grand-père transforme la couverture en une veste somptueuse qui devient la « veste doudou » de Joseph. Au fil du temps, les doigts toujours agiles du grand-père transforment la veste devenue trop petite en une cravate « doudou », puis en un mouchoir « doudou » et enfin en un bouton de pantalon « doudou » que Joseph finit par perdre en jouant au ballon. Ainsi, au rythme de la croissance de Joseph, le tissu se rétrécit jusqu’à disparaître…

« Le schmat doudou » est un conte de tradition juive qui s’apparente à un conte-randonnée par sa structure répétitive. Muriel Bloch, conteuse passionnée et bien connue du jeune public, l’a adapté et nous le livre sous la forme d’un magnifique livre-disque illustré. Elle nous raconte avec ardeur et sans fioriture cette histoire subtile et pleine de tendresse qui a pour thème le passage de l’enfance à l’âge adulte et l’attachement des enfants pour leur doudou fétiche. Derrière le « Schmat doudou » – mot composé de bouts de chiffon et de doudou – se cache le symbole de l’enfance par excellence. Tout au long du récit, Joseph grandit sous le regard attentif et attendri de son grand-père complice qui tente de faire durer et évoluer le plus longtemps possible le doudou de son petit-fils. Quand il n’en reste plus rien, Joseph devient suffisamment grand pour ne plus avoir besoin de cet objet transitionnel. Comme dit l’auteure « C’est l’enfance qui fout le camp pour de bon ! ». Oui mais… La fin du conte est juste magnifique. À vous le plaisir de la découvrir !
schmat-doudou-2

À la fois joyeuse et instructive, cette histoire pleine d’humanité contribue à transmettre les valeurs de la famille, de la continuité des choses et des générations. Elle met aussi en avant l’art de la récupération et de la réinvention (faire du neuf avec du vieux) offrant ainsi de multiples vies à un objet. La grandeur de ce conte est couronnée par l’apport de splendides illustrations réalisées par Joëlle Jolivet à partir de gravures sur linoléum. Ces illustrations sont très parlantes et grouillent de détails symboliques en lien avec l’histoire. Les arrière-plans et les vêtements des personnages évoquent sensiblement la culture yiddish.

À découvrir absolument !

Muriel Bloch : « Le schmat doudou »

(Syros, collection Paroles de conteurs, 2013)

LF2185

Dès 3 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s