Antoine GUILLOPPÉ : « Câlins »

COUV CALINS V4.inddC’est un merveilleux petit livre carré que nous présente là la maison d’éditions Benjamins Média. Un voyage tout en douceur raconté par des petits pour les tout-petits.

À l’écoute du CD qui accompagne le livre, les oreilles de toute la famille sont immédiatement titillées par des sons toujours intrigants, parfois familiers : bruit d’anorak, de bisous, de tuyaux….  Pour illustrer ce merveilleux inventaire des câlins, les classes de CE-CM de la Pellerine et CP CE de Montaudin (Communautés de Communes du Bocage Mayennais et de l’Ernée) ont réalisé une véritable création sonore autour du texte du dessinateur raconteur Antoine Guilloppé.

Entouré de deux musiciennes intervenantes en milieu scolaire, ces écoliers ont été impliqués dans l’élaboration des éléments sonores, bruitages, ambiances, voix et chants. S’appuyant sur le texte d’Antoine Guilloppé, les élèves ont associé un son à une idée, inventé un paysage sonore, créé des images auditives. La première classe a travaillé les ambiances, bruitages et effets instrumentaux avec l’utilisation d’accessoires (tuyaux, structures Baschet, sable, etc.). Baschet

L’expression corporelle et la voix ont également été utilisées sous forme bruitées (effets de bouche, mains, vocalises, etc.). La seconde classe a travaillé la chanson en chorale, mais aussi les effets par « sound painting », produisant, à la manière d’un orchestre, des évènements sonores préparés. Toutes les voix narratives sont interprétées par les enfants. La mise en sons de « Câlins » expérimente une nouvelle façon de raconter par le son grâce à la sensibilité des enfants. En groupe, ils produisent des sonorités étonnantes qui confèrent à l’histoire une tonalité très organique, tribale, rehaussée par l’étrangeté des structures Baschet, entrant en résonance avec ce mystérieux territoire sonore de l’enfance.

Enfin,  le dessinateur savoyard Antoine Guillard a illustré son texte et l’aventure sonore qui s’en inspire de manière tout simplement géniale. C’est un festival de couleurs tendres et de traits apaisants. Un univers graphique à la fois fort et rassurant peuplé d’animaux en harmonie avec la nature et le cycle des saisons.

Un petit bijou qui s’adresse aux plus petits. Un bel objet qui plaira aussi aux parents.

Antoine Guilloppé : « Câlins » (Benjamins Média, 2017)

LE4029

Dès 2 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.