Anthony BROWNE : une œuvre intelligente d’une beauté époustouflante

Danse

En littérature jeunesse, je suis complètement tombé amoureux à plusieurs reprises du travail de l’auteur et illustrateur britannique Anthony Browne qui a 71 ans à ce jour. Ce qui m’a frappé, c’est la beauté de son trait réaliste, son souci du détail hors-du-commun, son inspiration sans ornières, et bien sûr tout l’amour qu’on ressent quand il dessine des gorilles (et d’autres singes).

Au-delà de son immense talent d’illustrateur dont on reconnaît la griffe tout de suite, Anthony Browne est un fabuleux raconteur qui n’hésite pas à solliciter l’intelligence de ses jeunes lecteurs.

S’il est autant apprécié des petits que des grands, c’est que son dessin est moins simple qu’il n’y parait. Truffé de références aux arts graphiques, il s’adresse aussi aux connaisseurs.

HUIT ALBUMS COUPS DE CŒUR

GO

Parmi les trente-neuf albums réalisés par Anthony Browne, j’avais envie de vous présenter les huit livres qui m’ont le plus marqué.

Anna et le gorille, Paris, Flammarion, 1983. De 6 à 8 ans

AnnaAnna adore les gorilles. Aussi, plus que tout au monde, elle aimerait que son père l’emmène au zoo. Mais son père est toujours trop occupé : il n’a jamais le temps. Pour son anniversaire, Anna a demandé un gorille à son père. La veille, dans la nuit, Anna se réveille et trouve un petit paquet au pied de son lit qui contient… un ridicule gorille en peluche. Terriblement déçue, la petite fille jette la peluche dans un coin et se rendort. Mais la nuit n’est pas finie, et parfois les ridicules gorilles en peluche peuvent être doués de pouvoirs surprenants. Ce livre très touchant jette les bases de l’œuvre de Browne.

À calicochon, Paris, Flammarion, 1987. De 6 à 8 ans

CalicoToute l’organisation de la maison repose sur les épaules de madame Porchon : elle fait la cuisine pour monsieur Porchon et leurs deux fils, passe l’aspirateur, fait la vaisselle, lave le linge, range la maison, sans que jamais personne ne lui témoigne la moindre reconnaissance. L’ingratitude de sa famille lui devient un jour intolérable et madame Porchon n’a plus qu’une seule solution… À calicochon est un livre atypique et complètement génial.

Le tunnel, Paris, Kaléidoscope, 1989. De 6 à 8 ans

TunnelUn frère et une sœur, différents à tous égards, ne s’entendent pas. Un jour, leur mère les envoie jouer dehors et ils découvrent un tunnel mystérieux, qui changera leur relation. Le tunnel est thriller qui fait du bien.

J’aime les livres, Paris, Kaléidoscope, 1989. De 2 à 4 ans

J-aime-les-livresIl y a mille façons de remplir sa journée et toutes sortes de livres à découvrir. Un petit chimpanzé en fait l’énumération dans ce charmant album. Ce chimpanzé bibliophile annonce  Marcel, le personnage le plus célèbre d’Anthony Browne, héros d’une série d’albums pour les tout-petits.

Voici une rencontre filmée avec Anthony Browne autour du livre J’aime les livres.

Une histoire à quatre voix, Paris, Kaléidoscope, 1998. De 6 à 8 ans

une-histoire-à-quatre-voixTout est une question de point de vue ! Dans ce livre qui est sans doute son chef d’œuvre (il a reçu le Prix Sorcières à l’époque), Anthony Browne nous raconte quatre fois la même histoire d’une promenade dans un square. Il nous donne les points de vue des quatre personnages (qui ont encore une fois les traits de gorilles) ayant vécu ce moment : une maman bourgeoise antipathique et autoritaire, son jeune fils quelque peu coincé, un père au chômage déprimé, et enfin sa petite fille espiègle. Pour cette promenade, Anthony Browne ne nous prend pas par la main. Il nous laisse deviner les émotions qui traversent chacun des personnages. Chaque illustration ici est une mine de détournements humoristiques et de clins d’œil à des œuvres artistiques (Magritte, Munch, De Vinci, Hopper, Hals…) comme bien souvent chez Anthony Browne. 

Petite beauté, Kaléidoscope, 2008. De 3 à 5 ans

Petite beautéInspiré par la véritable histoire de Koko, un gorille capable de communiquer en langue des signes, Anthony Browne nous offre ici un album fort et délicat à la fois, empli d’humour et de tendresse ; un livre subtil qui sollicite autant notre regard que notre mémoire.

Un gorille. Un livre à compter, Kaléidoscope, 2012. De 3 à 5 ans

Un gorilleUn gorille, deux orangs-outans, trois chimpanzés… Sous l’apparente banalité d’un livre à compter, Anthony Browne illustre la théorie de l’évolution et nous parle au plus profond de nous. L’autre chef d’œuvre de Browne avec des dessins d’une beauté époustouflante.

Retrouve-moi !, Kaléidoscope, 2017. De 6 à 8 ans

Retrouve-moiPoppy et son frère Cyril sont tristes. Leur chienne a disparu. Pour se changer les idées, ils décident de faire une partie de cache-cache. Mais Cyril se cache trop bien, Poppy n’arrive pas à le retrouver. L’angoisse de chacun grandit… Le dernier Browne à ce jour est un album ludique, interactif qui montre encore une fois son talent magique d’illustrateur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.